Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Mairie de Dirinon - 7 rue de l'église - 29460 DIRINON Tél. : 02 98 07 01 33            Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact  
Accueil
Présentation
Histoire et patrimoine
Tourisme
Circuits de randonnées
Quelques chiffres
Les Maires de Dirinon
Plan de la commune
Artisans/commerces
Associations
Agenda
Contact
 

MAIRIE de DIRINON
7 rue de l'église
29460 DIRINON
Tél. : 02 98 07 01 33


Envoyer un e-mail

 

> L'origine du nom de la commune de Dirinon

L'origine du nom de notre commune "Dirinon"

La dernière syllabe de ce nom "NON" (qui en breton, s'écrivait "Nonn" dans le Buhez santez Nonn") est certainement due à Sainte Nonne, patronne de la paroisse. 5Eglise et chapelle Sainte Nonne au bourg).

DIRINON est le lieu consacré à Sainte Nonne - comme dans les communes voisines, LOPERHET (Loc Berhet) est le lieu de sainte Berthet (Sainte Brigide) ; LOGONNA (Loc Monna) le lieu de Saint Monna ; LOCMELAR ; LOCTUDY : etc. (Le mot "Loc" -lieu- n'étant utilisé dans la toponymie qu'à partir du XIème siècle).

Mais pourquoi "DIRINON" ?

...Un autre patron de notre paroisse est Saint Divy, le fils de Sainte Nonne, honoré à la chapelle

Saint Divy, au hameau de Lannuzel (voir l'histoire de Sainte Nonne et de saint Divy sous la rubrique "DIRINON" et son passé").

'Diri serait alors une contraction du "Divy".

DIRINON, lieu de Saint Divy et Sainte Nonne.

D'autres suggestions ont été faites dans une monographie écrite au début du siècle par l'abbé LE ROUX, alors recteur à DIRINON.

"Le nom de DIRINON, composé de Dirir et de Nonne, signifie d'après quelques uns "escalier de Nonne" parceque la Sainte patronne avait l'habitude de venir chaque jour de son ermitage qui se trouvait dans le vallon à la chapelle en haut de la côte, à l'endroit où se trouve l'église actuelle. Pour d'autres, DIRINON signifie seulement "Ty Nonne", maison de Nonne. Pour d'autres enfin, il serait de composé de Divy et de Nonne, réunissant ainsi en un seul mot les deux patrons de la paroisse : Saint Divy et Sainte Nonne.

Mais le recteur LE ROUX conclut : selon le chanoine FALC'HUN, DIRINON signifie "chênes de Nonne" : diri, pluriel de dero, chêne (ce chanoine Falc'hun était le cousin du chanoine François Falc'hun.

Bernard TANGUY, lui aussi, professeur de celtique à Brest, dans son "Dictionnaire des noms de communes, trêves et paroisses du Finistère" nous communique les appellations anciennes de la commune et les commente.

"DIRINON, 1173 ; ecclesia Sanctae Nonnitae, 1218 ; Dyrynon, 1574".

"Ancien prieuré de l'abbaye de Daouals, DIRINON devrait son nom à Sainte Nonne, dite aussi Nonnite, hagionyme associé au breton diri "chênes". Mère de Saint Dewi, patron du Pays de Galles, elle a son tombeau dans la chapelle voisine de l'église et sa fontaine à environ un kilomètre au sud-est du bourg, tandis que son fils a sa chapelle à Lannuzel et sa fontaine à Kerverrot. Honorée notamment à Altarnun "autel de Nonn", en Cornwall, à Llannon et à Eglwys Nynnid, au Pays de Galles, son culte a été popularisé outre-Manche par la Vie de Saint Dewi, écrite au XVIème siècle. Il n'est pas impossible qu'à DIRINON son culte se soit substitué à un autre, peut êtr païen, comme pourrait le suggérer la référence aux "chênes".

Le chanoine François FALC'HUN reprend dans la très belle monographie qu'il a écrite sur DIRINON (éditions Ouest France) l'explication de diri, pluriel de chênes.

DIRI NON se traduirait donc bien : "LES CHENES DE NONNE".

Le territoire de notre paroisse était en effet autrefois - à l'époque de Sainte Nonne, et même jusqu'à une époque bien plus récente - couvert en très grande partie de bois et de taillis, dans lesquels dominait le chêne (bois souvent peuplés de loups).

Des surfaces boisées importantes subsistent encore à DIRINON - notamment les bois du Roual (ou se trouvent maintenant les centres IMC "Les Pâquerettes" et Ménez Roual), les bois de Brenot au Lannec ; de Lesquivit ; de Penanrun, etc - témoins de cette forêt antique de Talamon évoquée dans le "Vie" de Saint Ténénan.

Souhaitons que les redoutables déboisements des décennies s'arrêtent enfin et que DIRINON justifie encore longtemps son appellation :

 Sainte Nonne Dirinon

 DIRI NON : LES CHENES DE NONNE